Le refroidissement par eau : le watercooling


Tout d’abord, il faut savoir que Watercooling veut dire Refroidissement par Eau ! Ca peut paraître déroutant mais bien évidemment, on n’envoie pas l’eau directement sur le processeur du PC mais par l’intermédiaire d’un bloc généralement en cuivre placé sur le processeur. De cette manière, on peut refroidir le processeur de la carte graphique, le chipset, le disque dur et même l’alimentation.

Le principe est de faire circuler de l’eau par l’intermédiaire de tuyaux dans un radiateur qui va refroidir le processeur de l’unité central.

Les avantages et inconvénients du Watercooling

Avantages

Silence quasi parfait du PC malgré le bruit de la pompe et des ventilateurs pour refroidir l’eau.

Augmentation de l’overclocking du processeur, car la température de celui-ci est d’environ 30 voire 40 degrés avec des voltages souvent supérieur à 2 Volts ! Avec un refroidissement par air, 2 Volts équivaut à avoir une température de 70 degrés sur un XP par exemple, ce qui est bien sur, un risque énorme de voir planter/griller son processeur !

Inconvénients

Les Fuites ! On connaît tous l’effet de l’eau sur les composants électriques… Il faut juste être méticuleux dans les branchements des tuyaux pour éviter les fuites. Pour ma part je place des colliers pour prévenir toutes éventuelles fuites.

Le matériel utilisé

  • Pompe Eheim 1048 (13 mm) -> 50 €
  • Waterblock : Edelweiss de chez PGEO 10 interne et 13.5 externe -> 50 €
  • Radiateur d’Opel Corsa -> 30 € à la casse
  • MAJ> Radiateur Black Ice Extrem 2 -> 75 €
  • Réservoir de 3L Tupperware -> 4 €
  • MAJ> AirTrap Dangerden 12 mm -> 35 €

Le processeur est un AMD Barton 2500+ (1833 Mhz) sous 1.65V d’origine.

  • AMD Barton 2500+ : 1833 Mhz sous 1.65V
  • ABIT NF7-s 2.0 bios 24d officiel
  • Artic Silver III
  • GeForce 4 ti 4200 SUMA SE
  • 512 Mo de DDR-SDRAM PC3200 2.5-2-2-5
  • Disque Dur 80 Go MAXTOR Diamond 9 Plus 8 Mo
  • Carte son : MUSE XL de Guillemot
  • Windows XP Pro

Photo de la pompe

La pompe du watercooling EHEIM

Voici le boitier avant son démontage :

Voici le boitier avec tous les éléments fixés a l’intérieur :

D’abord je le fais tourner sans le waterblock (pièce en cuivre quii se fixe sur le processeur pour le refroidir). Je teste ainsi l’étanchéité des tuyaux.

Une fois allumé :

Je teste l'étanchéité du watercooling

Une fois finie :

J’ai fini de monter le Watercoling : 2300 Mhz pour le barton 2500+ qui est stable a 1.65V ( voltage d’origine contre 1.7V avant).

Le processeur est à 42° et l’eau distillée est à 35°.

Montage du waterblock hors du boitier
Montage du waterblock sur le CPU

Pour le moment : le barton tourne à 2400 Mhz au lieu de 1833 Mhz à 1.775 V, température de 45°. Cette fréquence m’était inaccessible sans le Watercooling.

Version 2

Vue du dessus avec les 2 ventilateurs de 120mm sur le boitier
Vue du radiateur intégré dans le haut du boitier
Autre vue du montage complet du watercooling
Montage complet du watercooling dans le boitier

Comme vous le remarquez, tout est intégré dans le boitier, c’est plus pratique pour l’emmener, le boitier est une grande tour CHIEFTEC (voir sur le forum ;)). Le lecteur de disquette est mis en dessous du disque dur ; j’ai choisis cette option car en façade, ce n’est vraiement pas beau donc une fois dedans c’est impeccable.

Les ventilateurs sont des PAPST 12 cm régulé par un Fanbus Zalman (en test sur le site).

Version 3

Quelques modifications ont été faîtes : peinture bleue pour le boitier, et surtout nouvelle configuration :

  • Athlon64 3000+
  • 2 x 512 Mo PC3200 Gskill
  • 6600 GT également watercoolée
Nouveau boitier peint avec les 2 ventilateurs de 120mm
Nouvelle version du watercooling avec CPU et GPU sous eau
Waterblock installé sur le carte graphique
Vue du réservoir dans le boitier

Quelques Folies (max stable/screen)

Avec le Barton 2500+ :

Avec l’Athlon64 3000+ :

Bon overclocking !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire